L’esthétique sans chirurgie avec la toxine botulique

Avec l’âge, le relâchement cutané du visage et du cou s’accentue. Pour gommer les traces du vieillissement, plusieurs méthodes sont actuellement utilisées. Le lifting cervico-facial est la méthode la plus connue, mais une intervention chirurgicale est requise, il ne fait pas l’unanimité. La meilleure alternative pour se rajeunir de plusieurs années sans recourir à la chirurgie esthétique est la toxine botulique. L’injection de botox cosmétique pour détendre les traits et lisser les rides d’expression de la partie supérieure du visage est une intervention très prisée aux Etats-Unis et a commencé à connaitre depuis quelques années une popularité grandissante partout dans le monde.

Du lifting sans scalpel

Le lifting permet de remettre sous tension les différentes structures anatomiques du visage, aussi bien de la peau, des muscles ou encore de la graisse. La face et le cou retrouvent leur apparence d’une dizaine d’années plus tôt. Certes, le lifting du visage améliore l’aspect du visage de ceux qui veulent paraître plus jeunes, mais la toxine botulique semble être la solution sans passer au scalpel. Aujourd’hui, le lifting du front a été donc remplacé par une injection de toxine botulique, appelée communément Botox. Ce procédé est efficace pour faire ce qui est de disparaître les rides d’expression du front et du contour de l’œil.

Injection de toxine botulique

L’injection de toxine botulique tend les muscles et, par conséquent, durcir le visage. Avec l’âge, les rides de la patte d’oie vont se former au niveau du coin de l’œil et la pointe du sourcil tombe. Le relâchement de la peau donne un air fatigué, et c’est pour remédier à cela que l’injection de toxine botulique devient essentielle. Elle permet donc de lisser ces rides et de redonner au visage plus de fermeté et de tension musculaire, le signe du rajeunissement. Pratiquement indolore, la séance consiste à injecter ce relaxant avec une aiguille ultra fine sur les points à traiter. La mobilisation des muscles est nécessaire pendant la séance qui ne dure que très peu de temps. Contrairement au lifting qui demande du temps pour la cicatrisation, l’injection de toxine botulique permet immédiatement de reprendre ses activités habituelles sans souci. L’effet apparait au bout de 8 jours et dure pendant 6 mois en moyenne. Cependant, cette durée reste son principal inconvénient puisqu’un passage de deux fois par an chez son médecin est nécessaire pour pouvoir bénéficier de résultats à long terme.

Ajouter un commentaire