Les troubles sexuels masculins

Les troubles sexuels masculins sont plus fréquents qu’on ne le pense. Cependant, les hommes qui sont touchés par ces troubles ont du mal à en parler alors que cela peut avoir des conséquences sur la vie de couple et la confiance en soi de la personne concernée. Les troubles sexuels masculins sont composés de trois troubles : troubles érectiles, troubles éjaculatoires et troubles du désir sexuel.

Troubles érectiles

Les troubles érectiles concernent les problèmes d’érection. Certains hommes ont une difficulté à avoir une érection suffisante (panne sexuelle, impuissance) pour accomplir un acte sexuel, tandis que d’autres ont une érection persistante (priapisme). On parle de panne sexuelle lorsque l’homme a des difficultés ponctuelles à avoir une érection. Elle est qualifiée d’impuissance lorsque cette dysfonction érectile devient chronique, c’est-à-dire que l’incapacité à obtenir une érection devient totale. Dans certains cas, la dysfonction érectile se traduit par une érection persistante et souvent douloureuse, car l’érection ne retombe pas, c’est ce qu’on appelle priapisme.

Troubles éjaculatoires

C’est les hommes, le trouble sexuel le plus fréquent est l’éjaculation précoce. On parle d’éjaculation précoce lorsque l’individu a des difficultés à maîtriser son éjaculation. Cette éjaculation prématurée et incontrôlée constitue une gêne et un manque de confiance en soi comme l’homme concerné est souvent frustré pour son incapacité de donner du plaisir à sa partenaire. A l’inverse de l’éjaculation précoce, on retrouve également l’anéjaculation qui se traduit par l’impossibilité pour l’homme d’éjaculer. Et dans la mesure où il y a éjaculation, elle est uniquement le fait de la masturbation sans aucun plaisir ni d’orgasme.

Troubles du désir sexuel

Les troubles du désir sexuel sont moins fréquents chez les hommes. Ils n’ont pas de conséquences directes sur la santé physique et constituent une grande gêne chez la personne concernée. Les troubles du désir sexuel chez l’homme se traduisent par une baisse de libido (perte plus ou moins importante de désir sexuel), voire une anorgasmie (impossibilité d’avoir un orgasme), et ont généralement pour origine le mental de l’individu.

Causes des troubles sexuels masculins

Les troubles sexuels masculins sont souvent engendrés par des problèmes psychologiques : stress, anxiété, déprime, problèmes de couples, surmenage, etc. en effet, le pshysisme est souvent en cause, mais il faut aussi reconnaitre que d’autres causes peuvent être à l’origine de ces troubles sexuels. C’est par exemple le cas en cas d’abus de drogue, d’alcool et de tabac, ainsi que la prise de certains médicaments qui affectent le mécanisme érectile. Les troubles sexuels peuvent être également les effets secondaires de maladies cardiaques, vasculaires, déséquilibres hormonaux ou métaboliques (troubles cardio-vasculaires, surpoids, hypertension, hypercholestérolémie, diabète, cancers de la prostate, troubles neurologiques …).

Sources :

Traitements de l’impuissance masculine, Vitaemed.com
Ooreka.fr
SantePubliqueFrance.fr

Ajouter un commentaire