La création d’entreprise ne connaît pas la crise

Malgré un contexte politique et financier difficile, la création d’entreprise en France ne connaît pas de baisse significative. C’est en tout cas ce que nous apprennent les statistiques publiées par l’INSEE. Malgré un net repli des micro-entreprises, expliqué facilement par la modification de certains avantages, les autres formes juridiques connaissent une flagrante augmentation. En tout, ce sont plus de 500 000 sociétés qui ont été créées cette année. Un chiffre qui peut s’expliquer par plusieurs éléments. Les voici.

Pourquoi la France voit son nombre d’entrepreneurs / créateurs grimper ?

Les raisons sont multiples.

La première est liée à un certain mal-être en tant que salarié. En effet, de plus en plus de salariés se plaignent d’un mal-être profond au sein de leur travail. Certains parlent même de harcèlement moral et les cas de dépression ne cessent d’augmenter. Alors que certains décident de partir en arrêt maladie, d’autres ressentent le besoin de tenter leur chance en solo (ou avec des associés). Et c’est tout à leur honneur !

Une autre cause de cette recrudescence de création est due au fait que le gouvernement a pris certaines mesures en sa faveur. En effet, les demandeurs d’emploi peuvent désormais créer leur entreprise tout en gardant leurs allocations chômage.

Un climat propice à la création

Au delà des raison citées précédemment, le climat se porte bien à la création d’entreprise. De plus en plus de sites proposent des conseils en ligne pour monter sa société rapidement et facilement. 

Le Web regorge d’informations et de témoignages en tous genres. Le créateur se sent ainsi moins seul. Le fait de voir d’autres parcours comme le sien le poussent à lui aussi se lancer dans l’entrepreneuriat. 

Alors si vous êtes, vous aussi, en train de vous poser la question : lancez-vous ! La France est encore un pays où il fait bon entreprendre, malgré les rumeurs et les on-dit sur le sujet.

Ajouter un commentaire