Hygiène des oreilles en 5 gestes essentiels

Aujourd’hui, peu de personnes accordent à l’oreille l’hygiène adéquate qui lui est due. Pour la majorité, entretenir les oreilles revient simplement à un geste anodin d’élimination du cérumen. Communément appelé cire d’oreille, le cérumen protège l’oreille des bactéries, de la poussière et même de l’eau. Ne pas accompagner son nettoyage par des précautions adéquates, conduit à la formation des bouchons de cérumen, source fréquente des consultations chez l’ORL (oto-rhino-laryngologiste).

Comment faut-il alors se nettoyer les oreilles ? Quand faut-il le faire ? Quelles pratiques éviter ? Retrouvez la réponse à toutes ces questions à travers les 5 gestes à adopter pour une bonne hygiène des oreilles, que nous mettons à votre disposition.

Utiliser l’outil adéquat pour se nettoyer les oreilles

Nombreuses sont les solutions utilisées pour le nettoyage des oreilles. Il est incontestable que le coton-tige est l’outil le plus répandu à ce jour. Cependant, il n’est pas recommandé par les médecins spécialistes de l’audition, car sa mauvaise utilisation peut conduire à la formation des bouchons de cérumen.

Selon un audioprothésiste à Laval qui vous conseille sur les appareils auditifs les plus adéquats à vos besoins, il est préférable de faire recours aux solutions comme les dosettes, les sprays, des poires de lavement, etc. pour venir à bout des bouchons par vous-même et préserver votre système auditif.

Opter pour un nettoyage périodique des oreilles

Bien qu’il faut nettoyer régulièrement ses oreilles, ce n’est pas pour autant qu’il faille le faire quotidiennement. Il est conseillé de pratiquer un nettoyage hebdomadaire ou sous dizaine, sans quoi vous risquez de fatiguer vos conduits auditifs et livrer votre oreille à toute sorte de microbes.

Nettoyer ses oreilles avec précaution

Lorsque vous nettoyez vos oreilles, le geste ne devra pas être énergique ni aller plus loin que le conduit auditif. Il faut en effet éviter de repousser le cérumen au fond de l’oreille et de provoquer un bouchon, d’éviter des blessures ou encore une perforation du tympan.

Adopter le nettoyage à l’eau tiède, une pratique simple et efficace

Pour entretenir vos oreilles, l’une des meilleures pratiques reste le nettoyage à l’eau tiède sous la douche. En pratique, il vous faudra placer un linge humide propre sur le bout du doigt et l’utiliser pour nettoyer le cérumen visible qui s’écoule dans le pavillon après un jet d’eau tiède dans les oreilles. En effet, lors de ce nettoyage, vous devez faire attention à ne pas rentrer le doigt dans le conduit auditif, car le Cérumen jouant un rôle de protection de l’oreille, il ne doit pas être supprimé entièrement.

Nécessité de se sécher les oreilles après chaque contact avec l’eau

Après avoir pris votre douche ou après une baignade à la piscine ou à la mer, il est conseillé de se sécher les oreilles avec un linge sec. En effet, le contact de l’eau avec le cérumen entraîne une augmentation du volume de ce dernier et donc peut conduire à un bouchon.

Aujourd’hui, on retrouve en pharmacie un dispositif souvent utilisé pour nettoyer les oreilles nommé bougie d’oreilles. Cette pratique est déconseillée par les spécialistes. Concrètement, aucune étude scientifique n’a encore prouvé l’efficacité de ce dispositif. Il serait donc très judicieux de rester sur ses gardes en l’évitant.

Ajouter un commentaire